Comment redécouvrir l'être ? Au-delà des soupçons.

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

 

Je continue à publier ici un article paru voici trois ans dans la RTB = Revue Théologique des Bernardins

L’article se trouve en pages 117-141 du n°5, Juin 2012, Lethielleux Editeurs. Si vous reproduisez cet article, merci d’en citer les références précises.

 POUR RETOURNER A LA PRÉSENTATION ET AU PLAN DE L’ARTICLE, CLIQUER ICI

POUR RETOURNER AU DÉBUT DE L’ARTICLE, CLIQUER ICI

 

 

 

Le soupçon au service de la métaphysique       

 

Les étants paraissent se réduire à des étants-sans-être, puis ces derniers à des « objets », quand une certaine technique est seule à s’en occuper. Mais la technique n’a le droit d’exister toute seule à nos yeux, que si nous tenons (à tort) pour vraie une certaine éthique, pour laquelle les biens que procure la technique, à commencer par le pouvoir, sont les seuls intéressants et les seuls à partir desquels nous avons à considérer les choses et à interpréter leur sens. C’est pourquoi, quand nous réformons notre éthique et conquérons du bien une idée plus vraie, plus large, plus adéquate, notre connaissance s’éclaircit, car la vérité n’est plus « retenue captive dans l’injustice ». La grisaille que nous appelions chose ou objet redevient un lumineux étant, manifesté à nous, et cet étant reprend aussi de plein droit le nom d’être, parce que ce que chacun manifeste, c’est d’abord cet être (esse) singulier qu’il est, dans l’université des êtres (universitas entium). C’est en cet étant « luminescent » que se présente à notre esprit sa rayonnante et énigmatique césure entre son être et son essence, comme si l’or brillait au fond des eaux. Le concept d’être, s’il est formé par notre esprit dans ce cercle des étants, où chaque essence est définie par sa place et sa fonction dans le cercle en devenir, et où l’unité de la Vie éternelle et infinie se réfracte dans le déploiement d’un ordre ; ce concept, dis-je, est forcément plus déterminé, et il l’est immédiatement, sans perdre sa simplicité ; ce n’est que par une mutilation, ou du moins une abstraction ici en partie mensongère, que nous le rendons univoque.

Pour nous réapproprier l’or, il nous faut commencer par user de technique dans la famille et pour son bien, au lieu d’habiter seuls avec nos vices un monde de robots. Pourquoi donc vouloir transformer en événement historial et destin de l’esprit, une cécité à l’étant riche d’être, alors qu’elle relève des banales médiocrités de l’hommerie, selon l’expression de Montaigne ? Pourquoi la philosophie du soupçon ne fonctionnerait-elle que pour diffamer sans preuve les formes les plus nobles de la culture, alors qu’elle pourrait utilement servir à bien d’autres tâches plus urgentes ? Le matérialisme est une éthique étroite et inadéquate, avant d’être une doctrine simpliste de la nature.

 

 

 

Objectivité et finalité

 .

Pour Bergson, les mathématiques sont une découverte méthodique, et de l’intérieur, des prodigieuses virtualités de notre motricité humaine et de notre pouvoir constructif, corrélatif au cosmos. Que nos représentations techniques et mathématiques soient « en gros » ajustées aux structures du cosmos, cela montre aussi que le cosmos, inversement, est incroyablement ajusté aux structures les plus fines de l’imagination de l’homme. Cette harmonie apparue est un fait dépassant la portée d’une adaptation évolutive, car on pourrait la nommer une harmonie prophétique. Comment en effet rapporter, par exemple, la capacité de construire au 15ème siècle un nouvel ensemble de nombres, à l’utilité que l’humanité pourra en tirer quatre siècles après ? De sorte que le fait que le monde ait quelque chose de mécanique et de simple, au sens non pas de non-complexe, mais d’analysable par l’homme, est probablement un aspect de sa finalisation à l’homme et interdit de considérer l’homme comme une moisissure dans l’univers. 

POUR RETOURNER AU DÉBUT DE L’ARTICLE, CLIQUER ICI   

POUR RETOURNER AU FRAGMENT PRÉCÉDENT DE CET ARTICLE, CLIQUER ICI 

LA SUITE EN SUIVANT LE LIEN

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Nouveauté


La force de la liberté
La force de la liberté
€18.00

Evénements

Aucun événement

Restez au courant !

Nom:
Mail:

Sites partenaires

Bannière