Le conservatisme à l'heure du Tea-Party

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer


La Fondation pour l’innovation en politique (Fondapol) vient de publier une Note sur le Tea-Party, qu’elle m’avait commandée à la fin de mon séjour aux Etats-Unis.

 

Une courte présentation vidéo de cette note sur le Tea-Party est disponible sur fondapol.org.

 

La Fondation de service politique m’a aussi invité à faire une conférence sur le Tea-Party à Paris, à l’espace Bernanos, le 9 février 2011. La vidéo de cette conférence est disponible sur Internet.

 

L’étude du Tea-Party est extrêmement suggestive pour nous Français, en ce moment. Nous sommes peut-être, au début d’un cycle politique plus conservateur et nous pouvons nous demander où cela pourrait nous mener, dans quelles directions, bonnes ou mauvaises.

 

L’étude du Tea-Party, du conservatisme américain, en nous aidant à réfléchir sans trop de passions, nous aide à dépoussiérer nos esprits de quelques habitudes trop chères, aux deux sens du mot. Regarder hors de nos frontières nous évitera aussi de nous renfermer dans des usages et querelles trop « franco-français ». L’étude du Tea-Party, et de la démocratie en Amérique, est indispensable en tout cas pour nous faire progresser sur la question du « conservatisme ».

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Nouveauté !

Evénements

Aucun événement