Table des matières de mon dernier livre

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

INTRODUCTION

 

PREMIERE PARTIE – LA DEMOCRATIE EN DEFENSE

 

I – ANALYSE DU « POLITIQUEMENT CORRECT »

1. Le PC comme cas particulier du fait universel de la pression sociale

Le fait de la pression sociale

Comment la pression sociale impose aussi bien l’autonomie que le reste
La vie en société comme éducation continue
La loi morale et l’autonomie de la volonté
Un bizarre épicurisme kantien
La recherche du plaisir et la fuite de la douleur deviennent des impératifs catégoriques
L’autonomie se forme en communauté éthique
Vie intérieure partagée dans la vie sociale : la culture
Culture substantielle et démocratie dans un monde globalisé
La loi d’évolution croissante de la pression sociale en régime PC
Mensonge et langue de bois

2. Le mécanisme de cette pression sociale et la matrice des opinions libérales

Le PC comme libéralisme hobbésien

3. Le PC comme résultat de l’évolution du libéralisme hobbésien

Reductio ad Hitlerum
Définition du PC

 

II – PENSER LA GUERRE POUR FAIRE L’EUROPE

La question de l’Europe
Forces et faiblesses du pacifisme
L’Europe réaliste
Eviter une nouvelle bipolarisation stratégique
La paix par l’équilibre. L’équilibre par l’Europe
La guerre toujours probable
La guerre probable
Une nouvelle politique des blocs
La paix, au-delà des guerres idéologiques
L’idéologie du nihilisme actif
L’Europe entre les blocs
L’Europe impuissante, alliée inutile des Etats-Unis ?
L’Europe désarmée
Les Etats-Unis auraient besoin d’une Europe libre et non PC
Un choix historique pour les USA

 

III – QU’EST-CE QUE LA GUERRE ? – LA DEMOCRATIE DURABLE ET LA GUERRE LIMITEE

1° Pensées sur l’essentiel de la guerre

Les démocraties ne sont pas à l’aise face à la guerre
La définition de la guerre
Arriver à la décision
La loi de la montée aux extrêmes
Quelles sont les causes de la montée aux extrêmes et de la guerre totale ?

2° Pensées sur la culture de guerre limitée en démocratie durable

Modernité, progrès et démocratie
Modernité classique et guerre totale. Du besoin d’une autre modernité
Quel est le sens exact d’une guerre non totale ?
En conclusion sur ce point
Objections finales

 

IV – QU’EST-CE QUE LE POUVOIR ?

Problématique
Quelques mots sur Thomas Hobbes

1° Redécouvrir le Pouvoir

Le « droit naturel » et la guerre de tous contre tous
La loi naturelle et la paix civile
Le Pouvoir et la Volonté générale
Le Pouvoir et la Démocratie. Les leaders
Les élites et la République
Les leaders en démocratie

2° Interprétation du Pouvoir dans le monde présent. La paix américaine, sa valeur, ses insuffisances, et le devoir de l’Europe

Le Pouvoir et l’Empire
L’Amérique et l’Empire
L’Europe et l’apprivoisement de la fonction d’Empire
De l’absolutisme au libéralisme à l’intérieur d’un seul Etat
De l’absolutisme au libéralisme dans le monde entier
L’Europe et la constitutionnalisation réaliste de la fonction d’empire

3° La culture d’impuissance

Du régime mixte à la démocratie absolue
Le PC entre pacifisme et bellicisme

 

V - LA PAIX VAUT-ELLE MIEUX QUE LA GUERRE ?

Point de situation
Utilité de la paix. Beauté de la paix : justice et amitié
La paix va dans le sens de la vie humaine
« Salut à la guerre ! »
La culture et différence entre la concurrence et la guerre
Est-il bon ? Est-il méchant ?
Raison politique, démocratie durable et péché d’origine

 

VI – POURQUOI LA GUERRE ? – RÉFLEXIONS À PARTIR DE LA PENSÉE DE RENÉ GIRARD

1° Qu’est-ce que l’homme ?

L’homme imitateur et violent
La société humaine, le Pouvoir et la Culture
La culture et la survie par l’inhibition de la violence
L’insociable sociabilité

2° Sur l’art de connaître l’homme. Sur l’idée d’une anthropologie scientifique

Les deux obstacles épistémologiques à la constitution des sciences de l’homme
Définition du matérialisme
Définition du subjectivisme
La réforme conceptuelle requise à la constitution de l’anthropologie scientifique
Subjectivisme arbitraire et politiquement correct
Les conditions d’une science anthropologique

3° Quelques idées sur la culture et la religion

La religion archaïque
Hobbes et Girard
La religion chrétienne. Discussions sur le sacrifice
L’homme et la guerre. De nouveau Clausewitz
L’évidente objection des guerres de religions
Le Pouvoir la loi et le sacrifice
Religion archaïque et religion chrétienne

 

SECONDE PARTIE : LA DÉMOCRATIE À LA RECONQUÊTE

 

VII - LE PC COMME CULTURE D’IMPUISSANCE – QUELLE CULTURE DE PAIX EN DÉMOCRATIE DURABLE ?

Point de situation
Culture de paix

1° La culture PC ne garantit pas la paix

L’individualisme libertaire mondialisé, ou l’espoir d’une paix universelle par l’impuissance
De la culture d’impuissance à la renaissance de la guerre
Liberté de transgression et violence universelle
La culture d’impuissance comme matrice d’un nouveau nihilisme actif
La recherche de la paix par la culture de sécularisation en régime de grande modernité
La recherche de la paix par la culture de sécularisation en régime de modernité tardive
La remise en cause de la sécularisation

2° Le PC contre la Démocratie

Le politiquement correct comme orthodoxie sacrale
Le Léviathan spirituel et sa stratégie indirecte
Déconstitutionnalisation du Pouvoir et néo-absolutisme brutal en démocratie tardive
La loi antinaturelle d’impuissance
La loi du subjectivisme arbitraire et la culture de l’impuissance
La démocratie d’impuissance
L’homme de verre
Le système religieux néo-archaïque. Lynchage et victimisation

 

VIII – LE PROBLÈME DU MORALISME ET LA DÉMOCRATIE DURABLE – LIBERTÉ, LOI MORALE, ÉTHIQUE ET CULTURE EUROPÉNNE

Problématique. Le complexe moraliste
Le problème du moralisme

1° La liberté sans loi morale

2° La liberté par la loi morale

3° La loi morale comme principe de non-liberté

Le pharisien
La liberté de transgression
Au-delà de la transgression

4° La liberté d’obéissance éthique

Éthique et religion
La loi et la foi
L’apport de Jésus-Christ au débat moral européen. Le moralisme pulvérisé
Concluons

 

IX – LA RESPONSABILITÉ MORALE DES DIRIGEANTS

Problématique
Ethique économique
Ethique politique
Ethique générale et éthique militaire
L’éthique et les juristes
Conscience et responsabilité morale
La responsabilité et la loi morale
Première voie vers la loi morale universelle
Deuxième voie vers la loi morale universelle
Le droit et la morale
Le Législateur et la liberté de chaque personne
La question de l’homicide concerne tous les responsables
La question morale de l’homicide
Le problème de la contrainte
La responsabilité morale du militaire
Le pacifisme radical et l’objection de conscience
Universalité de la loi et particularité de la décision
L’inconditionnellement illégitime
La dignité de la personne
Le respect de la vie
La mort donnée à l’adversaire et le respect de la vie
L’idéologie rend ces problèmes insolubles
 

 

X - CONSTITUTIONNALISER LE LÉVIATHAN MÉDIATIQUE – LA RÉFORME ÉTHIQUE DES MÉDIAS

1ère Question : Qu’y a-t-il de réellement nouveau en éthique militaire ? – Le problème éthique complexe militaro-politico-médiatiqueRien de nouveau

et pourtant tout est nouveau
1er exemple : la communication militaire
2ème exemple : la tactique de victimisation sanglante
Ethique, médias et hypocrisie

2ème Question : En quels termes nouveaux se pose le problème classique de l’obéissance et de la désobéissance du militaire et, plus largement, du dirigeant ?

La fin du cantonnement institutionnel du militaire
Idéologie du privé et privatisation de la guerre
Les problèmes éthiques du militaire, avec leurs dimensions médiatique et politique
Obéissance et désobéissance
Le talon d’Achille de la démocratie : le manque d’éthique médiatique
Raison et démocratie
La reconquête nécessaire de la sensibilité par la raison
La nécessaire constitutionnalisation du Léviathan médiatique

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Nouveauté !

Evénements

Aucun événement